dimanche 31 mai 2009

VV Brown

Voici le making-off du clip de la jeune chanteuse VV Brown. Il s’agit du titre “Leave”, sorti au printemps, et dont le clip a été tourné avec un carton… La chanson est assez agréable mais de là à vous montrer le making-off par simple plaisir... Il fallait une autre raison.
BNP-Paribas s'est dit que ça serait chic et entraînant de prendre la chanson pour sa campagne pour du crédit immobilier qui inonde le web et nos chaînes en ce moment. Du coup ils ont pompé exactement le clip aussi. Ou tout du moins, rendu un hommage marqué... 


samedi 30 mai 2009

La douceur de 16 heures #6

Edward Barrow n'est pas signé. Et c'est mal. Peut-être que sa musique ne rentre pas dans les cases du monde moderne. Sa musique est aérienne, sensible. Un peu mélancolique mais c'est si bon parfois. Il sera lundi soir (1er juin donc) au New Morning, allez vous faire votre propre idée. On passe toujours un moment sympa. Il sera aussi en première partie de Marianne Faithfull le 28 juin aux Jardins du Roi de Rome dans le cadre du Festival de Rambouillet. Et il n'est pas signé...



The House of Love

J'avais la K7 de l'album Butterfly d'House of Love (1990). Je l'écoutais en boucle sur mon gros walkman jaune poussin étanche jusqu'à 30 mètres. Elle aussi je l'ai perdue. Et puis la magie du numérique fait que je me le retélécharge 19 ans après juste le temps d'un café.
Je voulais vous coller une petite vidéo histoire de vous donner un petit goût de ce groupe finalement pas très connu par chez nous. Mais impossible de choper les codes, à la demande du groupe sûrement. Ils sont sensés s'être séparés en 1993 pourtant. Et puis je tombe (YouTube) sur ce concert... à Lima... en 2008. Le public lui même ne cache pas une certaine surprise quasi juvénile. Pourtant pour connaître les paroles par coeur, faut avoir déjà passé un peu cet âge là normalement...


vendredi 29 mai 2009

La douceur de 16 heures #5

Weekend oblige, la douceur de 16 heures est très légèrement avancée. Aujourd'hui je me suis dit que Coney Island de Lou Reed collait bien.
C'est un album qui m'a beaucoup marqué et je ne le retrouve plus. Si vous avez cet album (éponyme on dit), un peu cassé tant il m'a suivi, un peu poisseux tant il a pu servir de sous-bock, rendez-le, soyez chic les amis. Je crois me souvenir que la jaquette représente Lou Reed se cachant à moitié derrière un chapeau melon, lui même habillé en mime Marceau ou autre clown un peu triste. En tout cas aujourd'hui c'est la douceur de 16 heures.


Iconofly #5 (suite)

Enorme erratum concernant la sortie de l'Iconofly #5. La contribution de Lynch n'a pas rapport avec l'art vidéo. David Lynch a offert un croquis à cet cinquième édition, rien de plus et c'est déjà bien.
Par contre c'est Steven Guyot qui a planché sur le bracelet au travers de l'art vidéo. Je n'ai pas la possibilité de vous montrer son travail pour Iconofly mais un film réalisé sur le thème du Dandy. Ce que j'ai pu voir de lui est dans une veine dandy-décadent-trash, Londres époque XIXème assez utilisée en ce moment. Comme il est également compositeur, il mâtine tout ça de sa petite éléctro planante et minimaliste, des plus sympathiques. Là j'ai un petit film à vous montrer, pas inintéressant du tout non plus.




ADIE

Jolie petite campagne qui met en scène 3 profils de patrons charismatiques chez nous. Le scénario est hyper simple, et la production à coût modeste, mais ça fonctionne très bien notamment grâce aux 3 comédiens (et patrons donc) qui sont très bien dirigés et/ou talentueux.

       

jeudi 28 mai 2009

La douceur de 16 heures #4

Et bien puisqu'on parle de Bat for Lashes, c'est à elle qu'il revient de s'occuper de nous aujourd'hui pour la petite douceur de 16 heures. Un titre assez classique qui figure sur l'album Two Suns sorti cette année.




Bat for Lashes

Après les cousins australiens, voici la petite soeur du Royaume-Uni qui s'appelle en fait Natasha Kahn. De la même famille que les joueurs de squash pakistanais. Ben oui ! Primordial.
Vraiment dans une esthétique très contemporaine hyppie-chic-sioux, mais un style musical bien à elle et parfois moins abordable que certains des adeptes du déguisement. Elle est tantôt un peu folk, tantôt classique, toujours un peu mâtiné d'electro avec beaucoup d'effets sur sa voix. Un peu Kate Bush parfois du coup.
Deux petits albums à ce jour dont le tout récent Two Suns chez ces bons vieux Parlophone.


3 Loups & la Lune

C'est un buzz incroyable aux Etats-Unis et pourtant pas grand chose derrière tout ça. Ni devant. L'histoire d'un t-shirt assez kitch, représentant 3 loups sous un clair de lune, qui vit sa vie de t-shirt vendu en ligne sur un site internet. Quelques exemplaires sont vendus de temps en temps.
Un jour, un internaute témoigne de supposés pouvoirs que le t-shirt lui aurait procuré. Et là c'est l'émeute. Les réactions s'accumulent et ça devient la blague à la mode. Tout le monde se rue sur le site, ajoute sa petite contribution humoristique et... achète le t-shirt. Toute l'amérique se bidonne, mais s'en paye quand même une petite tranche au cas où ça ne serait pas des conneries.
Ils ont besoin de super-pouvoirs les ricains en ce moment ? Qu'est-ce qui ne va pas chez eux ? Parce qu'ici, vraiment, tout va bien !


mercredi 27 mai 2009

Izia

Bouloulouloulou ! Très très rock à l'ancienne ! C'est la fille de Jacques Higelin, elle a 19 ans et elle envoie du bois. Normalement elle vous fera dodeliner de la tête d'arrière en avant.
Elle était hier soir chez Taddei (Ce soir ou jamais) sur France 3 et c'était très bien, mais nous n'avons pas le droit de le montrer. Alors on se contentera de son passage chez Manu Katché (One shot not) sur Arte en avril. En les remerciant bien. Ainsi que YouTube.

Iconofly #5

Iconofly est un magazine qui sort quand il veut et distribué là où il veut (allez quand même voir sur iconofly.com).
Iconofly c'est aussi un magazine de mode et du coup, vous vous demandez pourquoi j'en parle. Non pas que je sois un énorme macho mais que je n'ai jamais manifesté un intérêt évident aux magazines de mode, (tout en m'autorisant de feuilleter ceux qui me passent sous la main toutefois).
La particularité d'Iconofly est qu'il s'agit d'un magazine thématique. Olivia Bransburg et ses artistes/contributeurs traitent d'un objet de la mode au travers de toutes les expressions. Le #4 est consacré à la botte, et ce sera le bracelet pour le #5.
Autre particularité, les objets et créations, ingrédients du magazine donc, sont exposés. Ce sera dans l'Appartement de Mode du Bon Marché jusqu'au 10 juin concernant le bracelet et le #5.
Enfin, parmi ces expressions, l'art vidéo ou le film et me voilà qui retombe sur mes pieds. C'était Cécile Paris (http://www.commelaville.net/) pour le #4 et il semblerait bien que ce soir David Lynch pour le #5. Je devrais en savoir plus demain soir puisque se tiendra un petit raout de lancement du dit-numéro. je me fendrai d'un petit post dès vendredi. (Photo : Iconofly)


La douceur de 16 heures #3

Tout le monde finit par connaître Poni Hoax, tant leur album sorti l'année dernière finit par faire du bruit. C'est eux qui prennent en main l'agréable mission de la petite douceur de 16h, édition numéro 3. Un duo, donc, avec une belle voix douce et féminine (et inconnue) pour The Soundtrack of your Fears, dont la traduction est plus aisée que celle évoquée hier.



mardi 26 mai 2009

Fiendly Fires

Ils se voient eux même comme un mix du label allemand Kompakt, Carl Craig et Prince. Donc ils ratissent larges et sont anglais. Un seul album à leur actif qui date de novembre dernier chez XL Recordings, un label qui ratisse large (et bien) lui aussi d'ailleurs.


Soap & Skin

Comme hier à la même heure, pas trop envie de s'énerver. Alors cette mystérieuse autrichienne tombe à point. Tout l'album est dans le même tonneau et c'est bien agréable de temps en temps. Le titre est assez évocateur : Lovetune for Vacuum. Vous traduiriez ça comment vous ? Chanson d'amour pour le vide ?


lundi 25 mai 2009

Bloc Party

Si vous avez décidé d'attaquer une petite sieste caché(e) derrière votre écran d'ordinateur, lancez-vous gentiment ce petit remix de Signs des Bloc Party. Ils ont laissé à disposition des internautes des enregistrements de trois morceaux de leur dernier album. Toujours une affaire de rushes en en quelque sorte. Un mystérieux groupe nommé Musique pour les montagnes s'y est collé et a accouché de ce morceau. Comme le nom du groupe : Singulier.


Ebony Bones

Pas bête de laisser libres (ou quasi libres) 30 réalisateurs à travers le monde et de faire le montage d'un clip à partir des rushes livrés par ces jeunes gars et filles. Et surtout surement pas très cher. 30 colis DHL et la promesse d'être cité en vert fluo probablement. Le résultat est plutôt frais, même si on peut soupçonner quelques petites tricheries dans le process.
En tout cas, le morceau est frais, comme déjà dit et assez efficace par une belle matinée de printemps comme celle d'aujourd'hui. Ils seront au Festival Europavox de Clermont-Ferrand le 29 mai, et ça vaut le coup, dit-on.


dimanche 24 mai 2009

Du son dans les arbres...











Nous essaierons toujours de filmer la musique différement. D'abord le milieu le demande : Plus de budgets pour financer le bon vieux clip vidéo, dont le concept, un peu élimé, exige des moyens techniques et créatifs inappropriés au contexte économique. alors c'est à nous d'être inventif.
Du son dans les arbres consiste à filmer des interprètes féminines dans les parcs et jardins de Paris.
Nous avons tourné le #0 avec Mely Ruben, dont la poésie se prétait à cet exercice. La vidéo est visible sur son myspace (http://www.myspace.com/melyruben). Vu le large besoin de contenus des diffuseurs, je vous tiendrai informés très prochainement de la case que le programme aura trouvé.


samedi 23 mai 2009

Lisztomania

United était tellement un bel album en 2000 qu'on a pu pardonner beaucoup de choses aux Phoenix par la suite. Leur son reste néanmoins unique dans le genre et c'est toujours un plaisir de les voir sortir un nouvel album. Puisque c'est le cas. Wolfgang Amadeus Phoenix sortira lundi, accompagné d'un concert à la Cigale (si vous avez des places sur les bras, je suis preneur).
Avec une apparition récente au Saturday Night Live, on peut penser qu'ils ont changé d'attaché de presse, et qu'ils deviendront aussi célèbres aux US qu'au Japon.


!!! (Chk chk chk)

C'est sur le label Warp, ça date de 2007 en fait, et je ne m'en remets toujours pas. Il parait qu'ils sont invraisemblables sur scène. Quand on écoute ce morceau, on peut aisément le croire.

vendredi 22 mai 2009

Beaucastel #2

A la recherche des dates de la troisième session du projet Beaucastel...
Un an de tournage mené par Sofar Productions, un mois de post-production, 12 heures de rushes probablement, pour un film impressionniste de 5' sur le Château de Beaucastel. On prend un verre de ce grand cru dans la fraicheur des caves où il est élevé, et on se dit qu'il mérite bien tout ça pour ses cent ans.
La deuxième session nous avait offert un instant incroyable au dessus de Gigondas, au pied des dentelles de Montmirail avec une lumière rasante pour le bonheur du directeur de la photo et un léger Mistral pour celui de l'ingé-son. 20'' de making-off brut de décoffrage en exclusivité.

video

M83

Difficile pour moi de ne pas parler de M83 sur ce blog. Je les ai découvert au moment de la sortie de Dead Cities, Red Seas & Lost Ghosts en 2003. Depuis leur musique me facine, avec une énorme préférence pour Before the Dawn heals us, sorti en 2005. Malheureusement très rarement sur scène en France, ils profitent d'un joli succès aux Etats-Unis.
Caler vous le morceau qui suit sur les oreilles en scrutant le paysage par la fenêtre d'un train, ça fera le joli soundtrack de votre voyage.
J'ai une petite pépite en préparation sur ce sujet. A suivre...


Le Frère, un film de Julien Darras...

Le Frère, un film de Julien Darras produit par Pale Films et Sofar Productions, est en fin de montage. L'accouchement fut difficile mais tout le monde voit le bout du tunnel après 5 mois de petits pas. La post-production devrait s'enchaîner assez vite et il y aura une copie visible cet été.
Le film se passe en France en 1958 avec des gentils et des méchants pendant la guerre d'Algérie.


jeudi 21 mai 2009

Empire of the Sun

Sans aucun doute, ces petits gars sont tombés dans la même marmite que MGMT. Mais ça fonctionne toujours... A une nuance près : Ils sont australiens. L'album date déjà de 2008 et cette voix si caractéristique est bien celle de Nick Littlemore, dont la filiation avec les new-yorkais cités plus haut était déjà surprenante quand il agissait avec Pnau. Ils partagent en plus un certain goût du déguisement d'indiens.