lundi 31 août 2009

Santogold

Drôle de carrière que celle de Santi White a.k.a Santigold (ou Santogold) depuis la sortie de son album Santogold en avril 2008. Moultes concerts et moultes performances et featurings, souvent inclassables. Puis cette apparition dans le projet Stiffed... A creuser, mais tout ce que j'ai écouté vaut vraiment le détour.

samedi 29 août 2009

La douceur de 16 heures #23

Asha Puthli est un des rares exemples d'interprète de la musique moderne d'origine indienne, ayant réussit en occident. Elle a traversé les 70's en diva funk ou soul, voire disco sur la fin. Elle est née à Bombay et se retrouve en égérie culte du Studio 54. En une trentaine d'années, elle a enchainé des collaborations dingues impossibles à énumérer en quelques mots, et ça continue encore de nos jours.
Son petit Lies du jour date de 1971 je crois, et c'est aussi la Douceur de 16 heures n°23.
NB : Je m'excuse pour l'image fixe de la vidéo, mais je n'ai malheureusement pas trouvé mieux.

vendredi 28 août 2009

Bertrand Planes

Bertrand Planes sera en charge de l'installation des vitrines du Bon Marché pour Noël. Nan, parce qu'il serait temps de parler de Noël un peu.
Bertrand Planes est un vidéaste et plasticien de 34 ans, diplômé des Beaux-Arts de Grenoble. Il aime bien travailler sur le blanc et les couleurs. Je n'ai aucune idée de ce que vont donner ces vitrines, mais je sais ce qu'il avait fait pour Levi's...
Il était également l'auteur de la non-marque de fringue conçue à partir des stocks d'Emmaüs en 2002. Entre autre.

jeudi 27 août 2009

The XX

Petite pop délicieusement douce et minimaliste pour The XX et ce Basic Space. Il s'agit d'une formation de (très) jeunes londoniens. Malins, ils ont choisi un nom de groupe ingooglisable, et leur album, qui vient de sortir (Young Turks / Rough Trade), s'appelle XX pour brouiller un peu plus les pistes. On en avait déjà bien bavé avec les !!! de Warp. Mais en cherchant bien, on trouve...

Sunrise, Sunset, Sunlights

Le Bon Marché invite à partir d'aujourd'hui même les tendances Los Angelesiennes dans une exposition jusqu'au 12 octobre. L'exposition s'intitule sobrement "Paris - Los Angeles" et ça se passe au 2eme étage dans une galerie spécialement conçue à cet effet.
La multi-talented Liz Goldwin est commissaire de cette exposition. La vidéo aura une place prépondérante dans ses installations, avec notamment la projection en boucle en 3 dimensions d'une séquence nocturne et des projections dans un espace dédié. Le visiteur commencera son expérience dés les vitrines au son d'une musique originale de l'excellent Money Mark.
Bien que radicalement différente de sa soeur de l'east coast NYC, LA reveille autant de phantasmes forts en nous, petits européens... C'est le coeur de cette exposition au travers des 3 mots Sunrise, Sunset, Sunlights.
En attendant, le très californien Pick up the pieces de Money Mark, donc.





Art, Fashion and Architecture

Décidemment les vidéos de commande de Louis Vuitton sont de pures merveilles (cf. les billets des 12 et 21 juillet derniers). Ca semble tellement evident à dire, mais il faut le faire.
Toujours dans la mouvance stop motion et infographie, ce 2' n'a pour seule fonction que de marquer la sortie du nouveau guide Art, Fashion and Architecture édité par Vuitton (sortie le 1er septembre).
C'est à une certaine Camille Sherer, une toute jeune (et talentueuse) artiste vidéo qui vient de Suisse, que l'on doit ce petit film. La musique est de Darko Fitzgerald.


Bloc Party

Selon toute vraisemblance à l'écoute de ce nouveau single, les Bloc Party collaborent avec le pianiste des Black Box qui avait oeuvré sur le mythique Ride on time dans les 80's. Je plaisante.
Ce One more chance ne figure pas sur l'album Intimacy qui ne date pourtant que de quelques mois. Nouvel album ? Alors ils seraient bien productifs ces petits jeunes...

mercredi 26 août 2009

Beaucastel #4

Avant dernière et quatrième session de tournage à Beaucastel les 15 et 16 septembre prochain, en équipe retreinte toujours. Cette fois, ce sont bien évidemment les vendanges qui seront mises à l'honneur.
L'objectif est toujours de rendre une copie finale du film dans les tout premiers jours de décembre. Il nous tarde déjà...

video

La douceur de 16 heures #22

Difficile de revenir sur la planète Paname. Cet attroce sentiment de fin d'été (forcément puisque c'est le cas) qui flotte. L'essence même de la nostalgie.
Une chanson pour l'illustrer parmi toutes celles qui peuvent exister, avec Holly Golightly et son terrible There is an end. Et c'est le retour de la douceur de 16 heures par la même.
Aussi l'occasion de montrer la prolifique et éclectique Holly Gollighty, capable de se muer en Nancy Sinatra comme sur ce morceau, ou de collaborer avec les White Stripes comme sur l'album Elephant (si, cherchez bien...) ou d'inspirer les Dirty Pretty Things.

Et pendant ce temps là, à Rosario...

Septi3mbre. Ce drôle de patronyme avait decidé de me "suivre" sur un site célèbre de micro-blogging. Quelle drôle d'idée quand on est une bande de jeune qui fait de la musique en Argentine. En allant me promener sur leur MySpace, je trouvais qu'ils ressemblaient dans l'esthétique aux petits Gush dont je pralais ce matin. Je me dis donc qu'écrire un petit billet serait donc un joli clin d'oeil pour aborder le thème des amitiés franco-argentine.
Quand on écoute c'est bien différent, mais c'est aussi bien agréable. Probablement parce que ça me rappelle mes vieilles cassettes de Heroes del Silencio... Je ne sais pas s'ils aimeraient savoir que ça m'évoque un vieux groupe espagnol fatalement ringardos puisque des années 1990. En même temps ce sont les seuls que je connaisse qui font du rock en langue espagnol...




Ikéa

A une époque de ma vie, je regardais le Culture Pub acidument sur des vieilles VHS (ou j'arrivais à m'emoustiller en douce sur le générique du film érotique s'il restait un peu de bande sur la cassette), car il y avait école le lendemain. Et il y avait toujours la partie de l'émission de Christian Blachas consacrée aux scandinaves. Plus trash, plus simple, plus frais dans leur façon de faire de la pub.
S'il n'y a plus d'érotisme chez M6, ll semblerait que la tradition scandinave perdure quant à elle. Et quand on se coltine un employé modèle qui part en douce chez Ikéa à des horaires indues (ouh le méchant !), les suédois, eux, gardent toujours ce petit côté subversif et fort sympathique. A noter que le spot date de 2006 néanmoins.

Gush

Derniers nés de l'écurie cinq7 qui avait déjà accouché des Naïve New Beaters en début d'année, les Gush. Des petits gars au look bien parisiens pour plaire aux filles et à la pop bien dans le coup pour qu'on la retrouve dans tous les spots qui veulent en être. Ca fonctionnera bien.
Pas impossible que cinq7 ait confié cette première vidéo à la même équipe qui avait oeuvré pour les Naïve New Beaters dans un contexte similaire de lancement. Le stop motion est vraiment à la mode. L'indigestion guète...

mardi 25 août 2009

Calvin Harris

Calvin Harris est un peu attendu au tournant après le carton de son I created Disco. Pour l'instant le fremissement de la sortie du second est tenu à bout de bras par une prouesse technique un peu bidon.
Le jeune homme nous fait croire que, grace à des ingénieurs formés à la NASA, ce sont des pin-ups de magasines qui sont conductrices de ses sons. Le tout avec moultes making-off et interviews pour vous prouver le bien fondé de sa démarche. En fait Calvin Harris n'est peut-être pas celui qu'on croit...

lundi 24 août 2009

Soul Train

Soul Train, c'est un programme de la télé US (WCIU-TV), dont on peut penser qu'il a inspiré notre bon Sydney et son H.I.P.H.O.P, comète televisuelle franchouillarde culte de l'année 1984.
Au moins une difference donc, puisque Don Cornelius a passé les plats de 1971 à 1993 (et produit jusqu'en 2006), et que l'emission existe encore aujourd'hui. Balladez vous un peu sur YouTube avec "Soul Train" en mots-clefs et vous verrez que Don Cornelius a convié un peu tout ce qui se pretendait groovy sur ces trois decennies chez les états-uniens. Dont Kurtis Blow et ses Breaks en 1980...



Pull my heart away

J'avais eu la dent un peu dure il y a quelques semaines avec le premier single du jeune Jack Penate. Le second confirme plusieurs choses.
D'abord, la pop moderne anglosaxonne a definitivement opté pour une mise en valeur de la voix singulière, dont MGMT resteront peut-être comme les precurseurs.
Ensuite, ce Jack Penate est plaisant, somme toute.
Enfin, on fait encore du bon boulot avec une vieille Super 8.

Choco BN

Pendant qu'on s'écoute pousser la barbe sur une plage, Fred & Farid font leurs devoirs de vacances et tentent un coup de dépoussierage sur une bonne vieille marque de cours de récré : Le BN...


jeudi 13 août 2009

Sita sings the blues

Trois narrations qui s'entrelacent dans ce joli film d'animation, pour un résultat fort singulier. Ca a l'air bien chouette. A voir au cinéma ou directement sur www.sitasingstheblues.com en laissant une petite contribution pour payer les ayants droits de feu Annette Hanshaw, qui se font un peu tirer l'oreille pour que le montant des droits tienne dans le budget.
En effet, un des recits met en scène Sita (l'épouse d'un dieu indien) qui chante des morceaux de blues de Hanshaw, d'où le titre...

mercredi 12 août 2009

Guy Bourdin & Videos

Guy Bourdin est surtout connu comme photographe de mode, et pour ses collaborations avec le Vogue de 1955 à sa disparition en 1991. Mais Guy Bourdin est aussi un artiste vidéo, et le Bon Marché (à la verrière du 2ème étage) s'y colle pour retracer ce parcours trop méconnu dès le 18 septembre, avec en highlight un vernissage le dimanche 4 octobre, juste avant le typhon Fashion week qui traversera Paris. Un bel endroit pour se réfugier en attendant que ça passe donc...

lundi 10 août 2009

Bashung cajun

M'en foutais un peu de MJ, mais pour Deville, ça me touche. Il a tout fait pour casser sa pipe, mais tout de même... Je vous renvois simplement vers un excellent article dans le Libé d'hier (et oui ça arrive encore...) et je vous laisse sur cet Heaven stood still épuisé à Paris il y a une quinzaine d'année. Ce live se doit d'être culte.

mercredi 5 août 2009

Je m'casse


Ah j'ai oublié de vous dire... Je ne reviendrai que le 24 aout avec des histoires plein les mirettes à vous compter. Pour l'heure, je vis quelques couchés de soleil magiques au pied des Pyrenées.